Agriculture

Porte de DrômArdèche aux côtés des agriculteurs


Sur un territoire rural, la communauté de communes Porte de DrômArdèche compte de nombreux agriculteurs, proposant des produits de qualité. Conscients des multiples rôles du secteur agricole, en terme de maintien d’emplois, d’économie, de préservation des paysages et d’impact sur l’environnement, les élus ont constitué  une commission agricole, qui se réunit régulièrement et discute des actions qui seront portées ou soutenues par la communauté de communes.

 

Après un diagnostic du secteur agricole, trois axes principaux ont été définis, qui mettent en lumière les enjeux prioritaires sur le territoire. Les élus souhaitent ainsi assurer la pérennité des sièges d’exploitation, permettre le développement d’une agriculture encore plus respectueuse de l’environnement, avec une préoccupation particulière pour la préservation de la ressource en eau et soutenir directement les initiatives de circuits-courts et la production locale.

 

Si de nombreux organismes, institutions et associations, départementales, régionales ou nationales sont déjà spécialisés dans le secteur agricole et dans ces thématiques en particulier, la communauté de communes apporte une plus-value réelle, aux côtés des acteurs du secteur. L’échelle locale est en effet la plus pertinente pour de nombreuses approches.

 

Ainsi, plusieurs projets ont vu le jour entre autres grâce à l’action de la collectivité : Marchés au village et Fruit pour la récré sont autant d’actions pour découvrir les produits locaux alors que l’adhésion au dispositif RTK permet des gains économiques autant qu’écologiques pour les agriculteurs. D’autres sujets nécessitent un diagnostic plus approfondi du territoire pour être concrétisés, comme la mise en place d’un réseau de haies, pour qu’elles protègent les cultures, la ressource en eau, la biodiversité du territoire et participent à la préservation des paysages.

 

La filière forestière fait également partie des préoccupations des élus, qui répondent à cette problématique par l’adhésion à la Charte des Chambaran. Le massif forestier des Chambaran s’étend sur cent communes et nous concerne largement. Les actions portées par cette Charte permettent entre autres une valorisation du secteur forestier, de la filière bois et une sensibilisation du grand public à ce milieu.

Pour assurer un suivi technique des dossiers un chargé de mission se consacre à cette thématique et reste disponible pour discuter de vos projets. Plusieurs actions sont également menées pour la promotion des produits locaux, et le développement des circuits courts (voir dans l’onglet « Produits locaux »).

  • export_twitter
  • export_viadeo