Lutte contre les inondation : aides à la réduction de la vulnérabilité pour les propriétaires

La lutte contre les inondations est un dossier prioritaire pour Porte de DrômArdèche qui agit principalement dans 4 directions : le renforcement de l’alerte, la réduction de la vulnérabilité avec la protection rapprochée des habitations, l’entretien des cours d’eau et leur aménagement sur les secteurs les plus sensibles.

 

Depuis 2015, la Communauté de communes propose aux particuliers et aux entreprises qui ont été inondés la réalisation gratuite d’un diagnostic individualisé de leur habitation. Ce diagnostic permet de mieux connaître le risque encouru et de proposer des mesures concrètes et adaptées pour mieux s’y préparer et en limiter ainsi les conséquences. Une aide financière de la collectivité peut ensuite être mobilisée pour aider les particuliers à effectuer les travaux.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le réglement d'attribution des aides et le dossier de demande de subvention ci-dessous.

  • export_twitter
  • export_viadeo

Les rivières

Des milieux aquatiques à préserver

 

La collectivité réalise l’entretien des cours d’eau grâce à une équipe rivière qui travaille à l’entretien des berges et au nettoyage du lit des cours d’eau. Cette action permet de favoriser le bon écoulement du cours d’eau, et ainsi prévenir d’éventuelles inondations dues aux obstacles présents dans le cours d’eau. Elle permet également de valoriser le milieu naturel aquatique et sa biodiversité pour répondre à une problématique environnementale, ce qui est nécessaire notamment à la reproduction des poissons et à la préservation des milieux aquatiques en général.

 

Prévention des risques d’inondation

La communauté de communes a mis en place un document permettant d’établir une cartographie aussi précise que possible des zones inondables. Il délimite des zones associées à des vitesses et des hauteurs d’eau (qui déterminent les aléas) soumises à des prescriptions qui seront par la suite identifiées dans les documents d’urbanisme des communes. Ces aléas sont retranscrits dans les PLU des communes, sur lesquels la collectivité émet un avis.

 

La communauté de communes Porte de DrômArdèche élabore par ailleurs des scénarios et met en place des actions visant à réduire la vulnérabilité du bâti existant, la priorité est donnée à la protection des personnes et à la réduction des dommages. On peut citer la réalisation de bassin d’infiltration, de zones où l’on restaure des champs d’expansion de crue, la mise en place de batardeaux, voire le confortement de digues existantes. 

 

Préservation des Zones humides

Les zones humides sont des zones particulièrement riches en termes de biodiversité, et constituent des zones de refuge, d’alimentation et de reproduction pour la faune. Le territoire de Porte de DrômArdèche est concerné par plusieurs zones humides, dont les sources de Manthes, alimentées par des résurgences de nappe, notamment. La collectivité apporte une attention particulière à la préservation de ce milieu qui fait partie du patrimoine local.

 

Actions pédagogiques

Afin de faire connaître les rivières du territoire et de sensibiliser les enfants à la préservation des milieux aquatiques, la communauté de communes participe à des journées d’éducation à l’environnement sur le thème de l’eau et la rivière organisées par différents établissements scolaires du territoire. Ponctuellement, la collectivité propose par ailleurs des actions destinées au grand public.

 

Actions de lutte contre la Renouée

La Renouée du Japon est une espèce invasive très présente sur le territoire, notamment sur les berges des cours d’eau. La communauté de communes travaille tout au long de l’année pour éviter sa propagation et supprimer certains massifs. Elle mène de plus des actions de sensibilisation auprès des entreprises, collectivités, pêcheurs, etc. afin de limiter sa dispersion.

 

Restauration écologique des cours d’eau

Après une période de canalisation des cours d’eau dans les années 1970/80, la communauté de communes travaille pour rendre aux rivières rendre leur fonctionnement naturel. La collectivité effectue de nombreux travaux d’aménagement avec la création de méandres (aspect sinueux), la restauration de corridors biologiques (suppression d’obstacles sur les cours d’eau) et la suppression de digues (sur les rives).

  • export_twitter
  • export_viadeo