Le budget

59,6 millions d'euros


Voté en mars dernier, le budget 2015 de la Communauté de communes témoigne de la volonté des élus de Porte de DrômArdèche de poursuivre les investissements nécessaires tout en assurant aux habitants des services de qualité, et cela dans le respect des contraintes budgétaires. En effet, les finances de Porte de DrômArdèche restent saines, et ce malgré une situation économique encore tendue.

Dans un contexte difficile, la priorité reste le développement économique et la création d’emplois ; Porte de DrômArdèche conduira l’aménagement des zones afin de créer de l’activité, notamment au travers du projet PANDA, et continuera d’accompagner le développement de ses entreprises. En matière d’environnement, la Communauté de communes poursuivra ses efforts en termes d’assainissement et de lutte contre les inondations. Pour contribuer à l’amélioration du cadre de vie, Porte de DrômArdèche accompagnera les communes dans leurs projets d’urbanisme et soutiendra les propriétaires qui engagent des travaux d’amélioration de leurs logements. Pour ce qui est du fonctionnement, la collectivité continuera de proposer et de développer des services de qualité aux habitants : crèches, accueils de loisirs, culture, sport…

 

D'ou viennent nos ressources ?

 


Pour financer ses projets et ses services, la Communauté de communes a recours à la fiscalité, majoritairement grâce à l’impôt économique dont s’acquittent les entreprises du territoire.

Malgré la diminution des financements publics, elle peut toujours compter sur l’Etat et les collectivités partenaires (Europe, Région, Départements…).

Enfin, une partie de ses ressources vient de la vente de services : entrées au centre aquatique, programmation culturelle, places en crèche…


 

 

Comment sont-elles utilisées ?


 

Le budget est avant tout un outil qui permet la mise en œuvre du projet de territoire « Porte de DrômArdèche 2020 ».

Construit autour de 4 piliers (Soutenir l’activité économique, Développer l’attractivité, Agir pour un aménagement du territoire équilibré et durable et Proposer un territoire où il fait bon vivre), le projet de territoire se décline en projets et en actions visant à assurer un développement global et équilibré de Porte de DrômArdèche, aussi bien en termes d’accueil de nouvelles entreprises, de services à la population, de gestion des rivières ou encore d’habitat.


 

 

 

Malgré l’effort demandé par l’Etat aux collectivités locales dans la participation au redressement des comptes publics (-11 milliards pour la période 2015-2017), Porte de DrômArdèche n’augmentera pas les impôts en 2015 (le taux de TEOM est voté par le SIRCTOM, Syndicat auquel la Communauté de communes a délégué sa compétence traitements de ordures ménagères).

La Communauté de communes conserve aussi de bonnes capacités d’investissement, notamment grâce à un très faible taux d’endettement. La présentation d’un budget 2015 responsable permet d’aborder l’année avec sérénité.