Investissements en hausse et vote du budget à l'unanimité

Jeudi 23 février, c’est à Hauterives que les élus communautaires se sont rassemblés pour approuver à l’unanimité le budget 2017 de Porte de DrômArdèche, pour 74.9 millions d’euros. Accueilli par Florent BRUNET, Maire de la commune et 1er Vice-président aux Finances et à l’administration générale, Pierre JOUVET, Président de Porte de DrômArdèche et Conseiller départemental, a d’abord laissé la parole à Éric SPITZ, Préfet de la Drôme, invité pour présenter aux élus la toute nouvelle plateforme web mise en place par les services de l’Etat pour que les entreprises du BTP aient une meilleure visibilité des marchés public sur le département de la Drôme.

 


C’est sur une proposition de Pierre JOUVET lors du Congrès des Maires organisé il y a 2 ans à Montélimar que des conférences départementales de l’investissement public sont organisées régulièrement. La mise en place de ce site internet participe de la même logique : donner aux entreprises locales, et particulièrement à celles du BTP, la possibilité d’avoir une vision concrète des investissements à venir des collectivités. Les entreprises retrouveront ainsi sur ce site internet tous les marchés publiés par les collectivités du département, ainsi que ceux en projet à court ou moyen terme. Dans un contexte économique encore incertain, les entreprises pourront grâce à cet outil avoir une meilleur visibilité sur l’avenir, et donc sur leurs investissements mais aussi sur leurs recrutements.

 

Après cette présentation de Monsieur le Préfet, les élus se sont penchés sur le budget 2017, dossier principal de ce Conseil. Pierre Jouvet, Président de Porte de DrômArdèche, a rappelé les grands principes de ce budget responsable et offensif avant que Florent BRUNET, le 1er Vice-président aux finances, présente dans le détail les recettes et les actions prévues pour 2017.

 

Responsable parce que pour la troisième année consécutive, les impôts n’augmenteront pas en Porte de DrômArdèche afin de ne pas faire peser sur les habitants ou les entreprises le poids des investissements à venir, sachant que le taux communautaire sur le Foncier Bâti est de 0% en Porte de DrômArdèche. Responsable aussi parce que les marges de manœuvre dégagées grâce aux efforts de maitrise des dépenses de fonctionnement n’altèreront pas la qualité des services proposés aux habitants : temps d’activités périscolaires gratuits, variés et originaux, programmation culturelle, structures d’accueil des tout petits, politique en faveur de l’alternance, Objectif Emploi qui a permis à 350 personnes de retrouver un emploi en 8 mois, avec une baisse continue de taux de chômage (cat. A) depuis sa mise en place, et désormais toutes catégories confondues depuis 5 mois.

 

Et offensif parce Porte de DrômArdèche poursuivra en 2017 ses investissements : Espace entreprises, zones d’activités, nouvel Office de Tourisme à Hauterives, 2 échangeurs autoroutiers, travaux de protection et de lutte contre les inondations (à Hauterives, Saint-Rambert d’Albon, Saint-Barthélemy-de-Vals, La-Motte-de-Galaure…)… Offensif aussi aux côtés des 35 communes puisque la politique des fonds de concours sera maintenue et même développée en 2017, l’enveloppe annuelle passant de 1 million à 1,2 million par an.

Les investissements, pour Porte de DrômArdèche, sont un moyen d’améliorer le quotidien des habitants, mais ce sont aussi des marchés pour les entreprises, et des emplois maintenus ou créés sur le territoire. Il faut rappeler que 80 à 90% des marchés de Porte de DrômArdèche sont d’ores et déjà remportées par des entreprises locales.

 

 

«Un budget, ce n’est pas seulement aligner des recettes et des dépenses, et être content d’avoir un budget équilibré à la fin. Je ne veux pas le rappeler aux habitants. On ne dépense pas de l’argent public pour se faire plaisir. On dépense quand c’est utile, sinon on ne dépense pas. Un budget d’une commune, d’une communauté de communes, d’une collectivité, sert à mettre en place des services pour les habitants, un cercle vertueux pour les entreprises, à préparer notre avenir. », c’est ainsi que Pierre JOUVET résume l’esprit du budget 2017 voté pour la troisième année consécutive à l’unanimité des 58 Conseillers communautaires.


  • export_twitter
  • export_viadeo